L’Equipe entre nouveau format et polemique …

Spurs

Ce matin, les rédactions de L’Equipe avaient fait les choses en grand pour la présentation de son #nouveaulequipe. François Morinière, Fabrice Jouhaud et Xavier Spender avaient en effet accueilli une vingtaine de médias sur le plateau de L’Equipe 21 pour présenter ce que serait la marque L’Equipe de demain !

Au sens propre d’ailleurs, puisque c’est vraiment demain mardi 25 juin que le quotidien et le site web font peaux neuves pour offrir aux lecteurs une meilleure expérience du sport !

Pour rappel, la marque L’Equipe c’est 5 supports, 20 millions de consommateurs, le 1er titre de PQN sur les hommes avec 1,837 millions de lecteurs par jour, le 1er hebdomadaire d’actualité sur les hommes via l’Equipe Mag, le 1er site de sport avec 5,3 millions de VU par mois, la 1ère appli média sur mobile avec 2,3 millions de VU par mois et la 1ère chaîne d’info sportive avec 14,3 millions de téléspectateurs chaque mois devant L’Equipe 21. L’Equipe c’est également la 1ère marque de sport sur les supports numériques, 120 millions de visites par mois, plus d’un milliard de pages vues par mois (web+mobile), près d’un million de followers sur Twitter et plus de 530 000 fans Facebook.

Malgré ces excellents chiffres, ou plutôt grâce à ces excellents chiffres que le groupe veut conserver, L’Equipe va faire peau neuve dès demain matin ! Au programme, un chemin de fer plus clair, toujours le même quelle que soit l’information à mettre en avant (la Une reprise en page 2 et 3 puis le foot puis les autres sports et une partie extras regroupant enquêtes, sport business, auto, programme TV, dessin de Chenu …). A noter également un changement de présentation des titres et de polices. Le tout est très léché et devrait séduire les habitués comme les occasionnels.

En parallèle, L’Equipe.fr a également le droit à son petit lifting, passant de 3 à 2 colonnes et affichant plus clairement les menus et les sites annexes en haut.  L’effort apporté depuis un an sur la vidéo et les programmes de qualité sera poursuivi à travers de nouveaux reportages interactifs L’Equipe Explore à venir et le développement de l’offre vidéo sur les supports numériques, à commencer par les résumés de Wimbledon.

 L'Equipe.fr

De nouvelles fonctionnalités et services s’ajouteront à la galaxie L’Equipe avec la possibilité, via le site My L’Equipe, de personnaliser son édition numérique du quotidien avec les sujets souhaités, le lancement de l’application Zoom by L’Equipe qui, pour 4,99€ permettra de (re)voir les photos des plus grands moments de sport, à commencer par les 99 éditions du Tour de France.

 Un nouveau site va enfin voir le jour, ILOSPORT (dont le logo se lit I Love Sport), une plateforme à destination de tous les pratiquants de sport sur laquelle on retrouvera des conseils pratiques, des tutoriels, une rubrique agenda et des informations pour savoir où pratiquer le sport en question.

ILOSPORT

Rien à dire, le dispositif est complet, cohérent et prometteur ! Bravo à tous pour le boulot effectué et vivement que l’on puisse utiliser tout ça et consommer encore plus de sport !

Mais le titre de cet article parlait aussi de polémique et celle qui est en train de grandir sur le web semble à la hauteur des nouveautés de L’Equipe !

Jalabert

Dans l’après-midi, par une dépêche sur sa version web, L’Equipe annonçait que Laurent Jalabert était positif à l’EPO lors du Tour de France 1998 ! Cette révélation est issue des preuves obtenues par la commission d’enquête sénatoriale sur l’efficacité de la lutte contre le dopage en France qui doit rendre son rapport le 18 juillet prochain.

Cette brève se conclue par un « alléchant » Tous les détails seront à lire mardi dans L’EquipePar cette seule phrase, le quotidien choisit clairement son positionnement éditorial : le business !

Je suis d’accord, c’est le propre de toute entreprise que de réaliser des profits et, pour un média, le meilleur moyen d’accroitre ses recettes c’est de vendre plus de journaux et d’accroitre le trafic de son site web pour augmenter ses recettes publicitaires. Le rôle d’un média est également d’informer son lectorat et on ne peut pas reprocher à l’Equipe et à ses rédactions de remplir cette « mission » en annonçant ce scoop.

Mais de nombreuses voix s’élèvent sur la Toile pour critiquer la ligne éditorial du journal, son timing et son effet « Teasing ». Car nous ne sommes pas que la veille du lancement d’un nouveau format de l’Equipe. Nous sommes surtout à 5 jours du départ du Tour de France, l’épreuve cycliste la plus suivi au monde ! Et l’Equipe n’a pas choisi  au hasard la date de sortie de cette information. Révéler une affaire (ou une suspicion car les preuves ne sont pas encore révélées) de dopage au moment où un grand nombre de Français s’apprêtent à se passionner pour la Grande Boucle, qui plus est lorsque cette affaire concerne l’un des meilleurs coureurs tricolores de ces dernières décennies et l’une des figures de proue du Tour à la sauce France TV, c’est s’assurer une audience exceptionnelle !

Oui mais voilà, les fans en ont marre ! L’an dernier déjà, L’Equipe avait sorti quelques jours avant le Tour 2012 un cas suspect autour de l’équipe vedette du peloton, Europcar. Cette affaire a été classée sans suite mais la grogne se faisait sentir. Cette année, c’est pire !


Coco

MatthieuPhilippe

Les nombreux tweets apparus sur le web, notamment via le #Twittcyclos, critiquent la démarche de L’Equipe de ressortir les dossiers avant le TDF. Car, et notamment les études réalisées par Sportlab le montrent, il y a un ras-le-bol des amoureux de cyclisme devant les cas de dopages ! Oui, les amateurs savent que certains trichent mais ils veulent qu’on leur laisse profiter du spectacle et qu’on arrête de critiquer leur sport qui n’est peut-être pas plus dopé que les autres (il y a beaucoup plus de contrôles anti-dopage dans le cyclisme que dans les autres sports, donc plus de cas positifs).

Au final, via ce buzz calculé, L’Equipe va effectivement réussir un beau lancement pour sa nouvelle formule et il y a fort à parier que les ventes vont exploser mais l’image du quotidien va en prendre un sérieux coup et les vrais amoureux du cyclisme risquent de se tourner pour plus ou moins longtemps vers l’offre gratuite spécialisée dans le cyclismeque l’on peut trouver en ligne plutôt que la version payante qui les déçoit tant !

 Lors de sa réponse à la question d’une journaliste qui lui demandait si le format du quotidien L’Equipe allait changer, Fabrice Jouhaud répondait non sans humour que si ils changeaient la taille du journal, on ne parlerait que de ça et pas des autres changements présents à l’intérieur !

Il y a des chances que, demain, quand on parlera de L’Equipe, on parlera plus du fond que de la forme …

MAJ : Finalement, l’info Jalabert n’a pas fait la Une comme attendu mais se retrouve reléguée en page 15, L’Equipe préférant entamer son nouveau cycle avec une série d’interviews d’anciens Bleus vainqueurs des Blacks qui livrent leurs visions de la tournée du XV de France en Nouvelle-Zélande. 

1 Commentaire

  1. Mais à qui appartient donc le Tour de France ? Et à qui appartient L’Equipe ?

    Cette polémique est stupide. Lors d’un débat récent sur le thème du journalisme d’investigation, dans le magazine de la médiatrice de France 3, une question a été posée : pourquoi l’investigation ne soulève-t-elle pas plus d’intérêt ?

    Réponse : parce que beaucoup de citoyens préfèrent se voiler la face pour ne pas se mettre à réfléchir.

    Les cyclos sont piqués au vif, mais ils réagissent en s’enfouissant la tête dans le sable. On peut faire le parallèle avec les électeurs qui réélisent des politiques corrompus.

    Quand le sage montre la Lune…

    Les journalistes ont beaucoup de défauts, mais disons-le, ils ne sont pas beaucoup aidés non plus par leurs lecteurs !

1 Rétrolien / Ping

  1. L’Equipe fait sa mue - Coolissport: L’actualité à 360° du sport business

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*