LES PHRASES RIEN A VOIR – Stephane Bitton flingue la L1

La refonte du design de mon blog m’a donné l’envie de dépoussiérer une rubrique ouverte il y a quelques temps déjà : les phrases « Rien à voir » ! Si vous avez ratez les derniers épisodes, ils se trouvent ici, et aussi ici !

Et coup de bol, en me promenant sur l’Equipe.fr, je suis tombé sur un article qui est un pur délire journalistique. Ce papier est signé de Stéphane Bitton, dont vous trouverez ci-après la bio tirée du site web : entré à L’Equipe en 1997, Stéphane Bitton est rédacteur en chef de L’Equipe.fr depuis juin 2003. Spécialiste du football, de son histoire et de ses chiffres. Il a par ailleurs couvert cinq Tours de France cyclistes pour le site.


Stéphane Bitton, l’auteur de l’envolée lyrique du jour

En parcourant négligemment le site, je tombe sur un avis d’Expert intitulé « Il était une fois la Ligue 1 ». Le titre est évocateur et je me suis donc laissé tenter en me disant que ça pourrait être intéressant d’un point de vue historique avec plein de stats et tout (on peut toujours rêver !).

Et là, surprise et horreur : pas de référence historique, pas de comparo statistique avec les exercices précédents. Un portrait des coachs des 5 équipes de tête de L1 grimés en … héros de western !

Tout commence dans le chapeau qui prouve tout de suite que mes espérances ne seront pas comblées aujourd’hui. « Comme dans les meilleurs westerns, lorsque les plus fines gâchettes du Comté se retrouvent dans la Grand Rue pour l’explication finale, les principaux favoris de la Ligue 1, après une trêve et un mois de silence, se sont positionnés pour la scène du grand dénouement.« 

Bon déjà, parler de dénouement alors qu’il reste 18 journées de championnat et qu’au moins 10 clubs peuvent être champion, ça me parait un peu léger mais soit, c’est un phénomène ancestral chez les journalistes de tirer des plans sur la comète. Et vu que c’est ce qui fait vendre, laissons courir.

Mais la suite part réellement en vrille ! Voilà quelques extraits pour que vous vous fassiez vous même une idée.

Davy Rudi et ses Lillois occupent actuellement la meilleure place, la plus convoitée, et possèdent l’avantage d’avoir une cartouche supplémentaire que leurs adversaires sous forme d’un match en retard à disputer mercredi face à Nancy. A l’aise hors de son ranch, Davy possède deux calibres hors pair avec Moussa Sow et Eden Hazard.

Billy Claude était sur l’échafaud en septembre mais Billy est un malin. Il sait tracer sa route entre le Shérif le plus redoutable de France et son entourage omniprésent. Son professionnalisme, sa connaissance du milieu et la qualités de ses tireurs font de lui le principal favori pour reprendre la domination exercée pendant sept ans sur « Kansas Ligue 1 ».

Ca me laisse sans voix. Non seulement le parallèle n’est pas évident à voir mais en plus les métaphores sont clairement lourdes et n’apportent rien au débat.

Je ne sais pas si M. Bitton est un amateur invétéré de westerns ou s’il est tombé hier soir sur « Mon nom est personne » ou sur les « 7 salopards » mais nous ne saurions que trop lui conseiller de changer de genre cinématographique au risque de se retrouver abonné de cette rubrique.

En attendant, je vais plutôt conclure en le remerciant pour son envolée lyrique qui m’a permis de rouvrir cette rubrique que je vais essayer de mettre à jour régulièrement.

D’ailleurs, si vous tombez sur des perles qui pourraient y figurer, n’hésitez pas à me contacter et je me ferais un plaisir de les relayer.

Et pour finir, le lien vers l’article pour que vous puissiez lire l’intégralité de l’œuvre

Via L’Equipe.fr

1 Rétrolien / Ping

  1. Tweets that mention LES PHRASES RIEN A VOIR – Stephane Bitton flingue la L1 : LE MARKETING SPORTIF.COM -- Topsy.com

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*