Le Stade Français passe en ASICS et le fait savoir !

STADE-FRANCAIS-ASICS-040815

L’histoire est un éternel recommencement ! Déjà présent aux côtés du Stade Français en 1997/1998, l’année de son premier titre depuis 1908, l’équipementier japonnais ASICS reprend le flambeau cette année, au lendemain du nouveau titre du club parisien !

Depuis le retour au premier plan du club résident du Stade Jean Bouin, impulsé par Max Guazzini puis par Thomas Savare, le Stade Français a détonné dans le paysage rugbystique par ses maillots maillots colorés, fleuris ou aux motifs improbables (rappelez-vous le maillot Blanche de Castille Warholisée …). adidas a accompagné le club pendant près de 20 ans et à souvent défrayé la chronique avec ses nouveautés, même si les derniers opus invitaient à plus de sagesse.

Le retour d’ASICS semble signer le retour de l’originalité à la parisienne. Si le maillot Home est somme toute classique (pour le Stade Français bien sûr) et reprend les éclairs déjà présents lors du premier passage des japonnais Porte de Saint Cloud, les maillots Away et Thrid sont, comment dire…, plus originaux !

HOME
Maillot Home Saison 2015/2016
EXTERIEUR
Maillot Extérieur Saison 2015/2016
EUROPE
Maillot Europe Saison 2015/2016

Pour les sous-titres, voici le décryptage officiel des tuniques proposé par le communiqué :
– Le premier, à dominante bleue, rayé de trois longs éclairs roses, est inspiré des vitraux de la cathédrale de Notre-Dame et fait référence à Paris la « Ville lumière ». Un rien psychédélique, un tantinet Art nouveau, avec quelques touches de Moulin Rouge et un air bohème, il sera porté par les joueurs parisiens pour les rencontres à domicile.
– Le deuxième, à dominante rose, pousse encore de quelques crans la fantaisie et l’audace. Le graphisme mêle un dessin de la Tour Eiffel, le navire symbole de Paris, les fleurs de lys, les éclairs, la date du premier titre de Champion de France de rugby de l’ère professionnelle et l’image des dieux Grecs.
– Une troisième tunique, version blanche de la seconde, complète la collection.

C’est plus clair, non ?

Et pour promouvoir ces nouvelles tenues, asics et le Stade Français viennent de diffuser une vidéo mettant en scène les joueurs du club parcourant à vive allure les rues de la Capitale pour rejoindre le Stade Jean Bouin.

Une vidéo vraiment réussie qui illustre bien la signature de la campagne « Ce sont nos éclairs, libérons leur puissance » mais qu’il est plus difficile de rattacher avec les maillots secondaires.

Reste à voir si les ventes seront au rendez-vous et si, c’est même le plus importants, ces éclairs frapperont à nouveau sur les terrains !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*