La Terre change de couleur !

Dans l’univers du marketing sportif, les marques ont toujours rivalisé d’originalité pour se démarquer, faire parler et recruter de nouveaux clients / fans. Baches aux couleurs de l’entreprise, sponsoring de maillots, tenues colorées, naming …tous les moyens sont bons pour être visibles.

Si le tennis n’a pas été épargné par cette arrivée des sponsors, certains codes étaient encore jusqu’à présents respectés pour le respect du jeu et des joueurs. Ainsi, à Wimbledon, le temple du tennis traditionnel, les joueurs et joueuses sont obligés de jouer en blanc, au grand dam de leurs équipementiers. Dans les autres tournois, et notamment à Roland Garros, les marques sont obligées de dénaturer leurs logos pour s’afficher autour du terrain dans des teintes vertes et noires (à l’exception de la langue du crocodile de Lacoste, comme le montre la photo ci-dessous – et je ne sais toujours pas pourquoi la marque légendaire du tennis français a eu le droit à cette dérogation) pour ne pas gener la vision des joueurs.

Mais en 2012, tout change ! Il y a quelques semaines, la FFT annonçait que, le 7 juin prochain – jour des demi-finales femmes, la terre battue du cours n°1 changera de couleur et deviendra … rose.

Cette opération, baptisée I Love Roland, permettra aux joueuses présentes sur place de tester cette nouvelle couleur. 2 matchs du Trophée des Légendes Perrier (encore du naming :)) se disputeront également sur cette surface. Mais pas de rencontre ATP/WTA officielle et donc pas de problème pour les joueurs.

En revanche, ce qui se passe cette semaine à Madrid est beaucoup plus innovant en termes de business et semble nettement moins apprécié par les joueurs.

Déjà dans les tuyaux depuis plusieurs années, les dirigeants du Master 1000 de Madrid – qui rêvent de devenir LE tournoi référence sur terre, devant RG – ont décidé cette année de teindre la traditionnelle terre ocre … en Bleu !

Les cours sont déjà prêts, comme le montre la vidéo ci-dessous, et si les organisateurs assurent que la surface sera exactement la même que l’an dernier, des voix s’élèvent contre cette initiative chez les tous meilleurs mondiaux, à commencer par l’ogre de la terre battue, Rafael Nadal. Ce dernier reproche à l’ATP de ne pas avoir consulté les joueurs dans cette initiative clairement marketing – le bleu est la couleur du sponsor majeur du tournoi, Mutua. Le majorquin a même peur de perdre ses repères sur cette nouvelle surface.

 

Si ce n’est pas nouveau d’avoir un cours de tennis bleu (c’est le cas aux USA et aux Masters), une terre bleue pourrait changer la donne. Et si le Roi Rafa se fait sortir rapidement, on ne pourra s’empêcher de reprocher à cette nouvelle surface d’être à l’origine de la chute du champion. Et le sport business sera, une fois encore, pointé du doigt comme responsable de cet echec. Ce qui risquerait de mettre du plomb dans l’aile aux ambitions des madrilènes !

2 Comments

    • Pas très surpris par ton envie de rose 🙂
      Mais outre le choix des couleurs, il y a surtout une différence entre la couleur d’un cours pour une compétition officielle et pour des matchs d’exhibition (ou presque)

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*